Navigation


Ecole et emploi

Connexion adhérent

Congrès sur l’Histoire de la Psychologie Sociale 24-25 Novembre 2022 – Dijon – Université de Bourgogne

Avec la participation de Gérard Pithon, le 24 novembre à 9H30 voir l’article : https://www.apprendreetsorienter.org/2022/11/les-organisations-humaines-film-presente-a-dijon-le-24-11-2022/(ouvre un nouvel onglet)

Publié dans Agenda et événements, Ecole et entreprise, Psychologie, Séminaires colloques congrès | Mots-clefs , , , , , | Laisser un commentaire

L’ENTRAIDE À L’ÈRE POST-COVID, UN VECTEUR INCONTOURNABLE EN ORIENTATION ET DÉVELOPPEMENT DE PARCOURS PROFESSIONNELS ( Jacques LIMOGES, professeur-chercheur associé à l’Université de Sherbrooke)

Publié dans Ecole et emploi, Ecole et entreprise | Mots-clefs , , , | Laisser un commentaire

Les Organisations Humaines – Présentation du film à Dijon le 24/11/2022

Film présenté à Dijon le 24/11/2022 (9H30) pour les journées de  « La  conférence internationale sur l’histoire de le psychologie sociale », organisées par l’université de Bourgogne et lAssociation pour la Diffusion de la Recherche Internationale en Psychologie Sociale (ADRIPS).

Préambule par G. Pithon* (réalisateur) : Co-construire un séminaire de formation sur les organisations avec A. Demailly* (auteur).

A partir de formations filmées par le Dr. J. Miermont, Psychiatre, CHS Paul Guiraud de Paris, et animées par Demailly, nous avons décidé, avec son épouse  d’illustrer l’évolution de ses intérêts pour quatre auteurs contemporains.  Les spécialistes en orientation y trouveront des analyses sur les dysfonctionnements de la pensée humaine, mais aussi “sociale et organisationnelle” !  Ce séminaire filmé a pu être réalisé grâce aux travaux de B. Pimentel et de M. Etienne (monteurs). * Maitre de conférences honoraire en psychologie sociale du travail et des organisations, Université Paul-Valéry de Montpellier.

Publié dans Agenda et événements, Ecole et entreprise, Psychologie, Séminaires colloques congrès | Mots-clefs , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Réflexions sur le « MAINTIEN PROFESSIONNEL »

par Laurent BOUALLEG

à la suite des conférences du Pr. J. Limoges à Montpellier et à Nîmes organisée à Montpellier par l’association «Apprendre Et S’Orienter» (AESO), le «Centre de Bilan de compétences Gard-Lozère-Hérault» (CIBC GLH), le «Master2 psychologie du travail et des organisations» (M2PTO) de l’Université Paul-Valéry

Psychologue de l’éducation nationale, spécialisé en éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle – CIO Montpellier Centre

         Lors de ses interventions les 22 et 23 juin 2022 à Montpellier (Association Apprendre et s’orienter, Université Paul Valéry) et à Nîmes (CIBC Gard Lozère Hérault), le professeur Jacques Limoges a abordé un nombre impressionnant de concepts. Parmi ces concepts, dont il est l’auteur, je retiens le paradigme du maintien professionnel. Lors du congrès 2001 de l’AIOSP tenu à Vancouver, le maintien professionnel fut présenté comme un nouveau paradigme en gestion de carrière pour le 21e siècle. Le maintien représente un véritable pied de nez à la notion de lâcher-prise et à l’état d’esprit consumériste (acheter-jeter). Si le lâcher-prise et le tenir-prise peuvent s’apprendre, il est aussi possible d’apprendre à occuper l’espace entre ces deux dimensions lorsqu’elles deviennent des extrêmes et constituent des impasses : excès de tenir-prise = épuisement; excès de lâcher-prise = obsolescence.

         Cet entre-deux constitue l’espace du maintien. Si l’auteur a choisi de polariser la notion de lâcher-prise en la complétant avec celle du tenir-prise, c’est pour nous aider à mieux marcher dans l’espace-temps de l’équilibre. D’ailleurs, 50% des salariés se trouvent en équilibre. Il s’agit de pouvoir aider parmi ces salariés ceux qui auraient besoin d’aide pour rester en équilibre et de pouvoir aider les autres à approcher cet équilibre. Si je prends l’image d’un bébé, il s’agit d’éviter de « jeter le bébé avec l’eau du bain » car chacun peut apprendre à « lâcher » un peu, beaucoup ou toute l’eau du bain et à « tenir » juste au-dessus de l’eau ou très au-dessus de l’eau son « bébé intérieur » dans la durée. Notre bébé intérieur symbolise, à mes yeux, nos besoins, notre créativité, notre enthousiasme mais aussi le fait que nous ayons besoin des autres pour nous développer. Il y a donc un temps pour chaque chose. Il y a également un temps pour lâcher-prise et un temps pour tenir-prise.

         Ainsi le paradigme du maintien se décline en stratégies de maintien en gestion Vie-Carrière. Le « bon » mainteneur utilise au moins une douzaine de stratégies. Par exemple il est capable de faire régulièrement le point sur sa situation passée, présente et future. Autre exemple significatif : il reçoit du soutien de son entourage professionnel ou non professionnel. Le maintien oscille entre des temps de lâcher-prise et des temps de tenir-prise. Toutefois le « bon » mainteneur utilise davantage de stratégies du côté du tenir-prise que du côté du lâcher-prise. L’un des points forts de l’auteur et de ses concepts : une forte cohérence de l’ensemble des thèmes abordés et une application possible dans le domaine de l’orientation et de la gestion de carrière.

         Je résumerais ce concept avec une question : comment durer décemment jour après jour au travail et dans d’autres domaines de l’existence ? Jacques Limoges nous a démontré qu’il existe une logique, un espace, une dynamique et des stratégies propres au maintien. Ces stratégies peuvent même être identifiées en fonction des tiers de carrière, autre concept de l’auteur abordé lors de ses interventions. Le conférencier nous a fait vivre à travers un exercice combien la transmission des codes importe pour un bon maintien au premier tiers de carrière.

(à suivre…)

Publié dans Accompagner et préparer, Ecole et emploi | Mots-clefs , , , , , , | Laisser un commentaire

A propos du modèle « TREFLE CHANCEUX »: exposé introductif

Pr. Daniel GILIBERT
Responsable scientifique du Master2 Psychologie sociale du travail et des organisations. Université Paul-Valery Montpellier 3

A l’occasion de la conférence débat organisée par l’association «Apprendre Et S’Orienter» (AESO), le «Centre de Bilan de compétences Gard-Lozère-Hérault» (CIBC GLH), le «Master2 psychologie du travail et des organisations» (M2PTO) de l’Université Paul-Valéry du Mercredi 22 juin de 14h à 17h

Je tiens dans un premier temps à Remercier Gérard Pithon et Alexis Samatan pour l’organisation de cet évènement dans un univers universitaire qui est de plus en plus compliqué administrativement.

Ils ont souhaité donner de la visibilité au master en Psychologie du travail en organisant cette conférence conjointement avec les acteurs de l’orientation dans notre région et je les en remercie.

Nous sommes heureux d’accueillir Jacques Limoges qui est l’initiateur de la méthode du  « trèfle chanceux » en matière d’orientation professionnelle. Nombre d’étudiants m’ont fait des éloges de cette méthode qui est très opérationnelle et appropriée, dans une activité de conseil en orientation et de bilan de compétence.

J’avoue que personnellement cela fait un certain temps que je ne me suis pas penché sur les problématiques d’orientation/insertion professionnelle. La dernière fois c’était dans le cadre de l’utilisation des méthodes ludo-éducatives en matière de recherche d’emploi.

Comme je regrette souvent que notre discipline, la psychologie se focalise trop sur des facteurs individuels et culpabilisants pour les demandeurs d’emploi, je ne peux que souligner quelques points du modèle du trèfle chanceux :

– La part des caractéristiques personnelles dans ce modèle est réduite à une seule feuille du trèfle. Au moins ce modèle ne risque pas de faire culpabiliser le demandeur d’emploi pour la situation dans laquelle il se trouve. Trop souvent les publications en psychologie font l’apologie du capital psychologique dont disposent ou non les gens, de leur résilience ou de leur tolérance à l’ambiguïté. Par déformation professionnelle, les chercheurs en psychologie tentent de rapporter un maximum de part de variance à ces variables individuelles, présentées comme explicatives, alors qu’elles peuvent être tout autant des conséquences des situations d’insertion et de désinsertion sociale dans lesquelles les gens se représentent.

– Ce modèle d’orientation insiste sur l’importance de l’environnement socio-économique dans lequel la recherche d’emploi est faite. Il accorde une part importante au marché de l’emploi qui est le facteur (d’offres et de demandes) structurant les résultats atteints. Le modèle propose la recherche d’une « méthode » pour définir et essayer de choisir son parcours dans cet environnement. Enfin ce modèle ne me semble pas être un modèle prescriptif. Il ne prétend pas de façon présomptueuse connaître « le bon chemin » pour trouver sa voie.

– Enfin, hormis le fait que ce modèle renvoie en partie la responsabilité de l’insertion professionnelle sur l’environnement socio-économique, je trouve approprié sa dénomination comme « trèfle chanceux » car cela nous rappelle à juste titre que les parcours de vie sont parfois une histoire de chance, d’opportunité et de hasard. Comme je le disais à un collègue il n’y a pas longtemps : « la vie est une loterie, il faut savoir être joueur ».

Publié dans Accompagner et préparer, Ecole et emploi, Ecole et entreprise | Mots-clefs , , , | Laisser un commentaire

Résumé : LA DYNAMIQUE INDIVIDU-ÉTUDE-TRAVAIL : décisions, occasions, crises en orientation professionnelle

Premiers résumés du conférencier Pr. Jacques LIMOGES, Université de Sherbrooke.

Conférence débat organisée par l’association «Apprendre Et S’Orienter» (AESO), le «Centre de Bilan de compétences Gard-Lozère-Hérault» (CIBC GLH), le «Master2 psychologie du travail et des organisations» (M2PTO) de l’Université Paul-Valéry

le Mercredi 22 juin de 14h à 17h

Lorsqu’en psychologie appliquée il fut question de circonscrire le champ, tant théorique que pratique, spécifique à l’Orientation scolaire et professionnelle, l’expression « Dynamique Individu-Étude-Travail » fit largement consensus (Limoges, 2018). En fait tout au long de la vie, toute démarche dans un sens ou dans l’autre reliée à cette dynamique triangulaire appelle une décision à prendre, à maintenir, peut-être à revoir ou à remplacer et éventuellement à boucler, autant d’occasions dites carriérologiques susceptibles de se transformer en crises (Limoges, 2010). Mais, préalablement, il y a lieu d’approfondir les angles constituant ce triangle. Pour ce faire, cette conférence-échange misera sur une approche didactique expérientielle, quelques courts exercices divers et non menaçants, servant à la fois de démonstrations et d’appuis à des échanges et des apports théoriques.

Quelques repères bibliographiques sur des travaux de J. Limoges
2018. La Dynamique Individu-Étude-Travail : l’orientation et le développement de carrière. Paris: Éd. Qui plus est.
2010. L’expérience de retrait comme forme de brouillage en gestion de carrière. Éducation permanente 138, 87-95.
2009. La transition études-travail : rapprocher le Monde scolaire du monde du travail ou visa versa. Actes du Colloque international sur l’insertion professionnelle des diplômés universitaires. Briska : Université de Briska.
2009. Managing and motivating during the three periods of the career cycle. AMCHAM of Luxemburg, 15-15.
2004. Job maintenance et career management. Développement de la qualité en orientation et dans la formation. Rapport final. Congrès international 2003 de l’AIOSP, 42-48.
2002. « L’entraide vocationnelle dans le cadre d’un service professionnel d’orientation pour les jeunes », dans Carriérologie, Revue francophone internationale, Vol.8 no. 3 et 4, p.321 à 349.

Articles en lien sur notre site :

Publié dans Accompagner et préparer, Ecole et emploi, Ecole et entreprise | Mots-clefs , , , , , , , , | Laisser un commentaire

CONFERENCE-ECHANGE Pr. Jacques LIMOGES – “LA DYNAMIQUE INDIVIDU-ÉTUDE-TRAVAIL”

le mercredi 22 juin 2022 à Montpellier

Pr. Jacques LIMOGES, Université de Sherbrooke

LA DYNAMIQUE INDIVIDU-ÉTUDE-TRAVAIL :
décisions, occasions, crises en orientation professionnelle
Mercredi 22 juin, 14H à 17H,
salle 003-Caryatides Université Paul-Valery de Montpellier, site St. Charles 2 Rue du Professeur Henri Serre 34080 – Montpellie

Les travaux du Pr. J. LIMOGES (Doctorat, Université de Boston) professeur-associé au département d’orientation professionnelle de l’Université de Sherbrooke (Québec), sur l’orientation, l’insertion, l’emploi, la ré-orientation et la gestion de carrières tout au long de la vie, font référence. Conférencier, formateur et chercheur reconnu internationalement, il a obtenu en 2003 le prix pan-canadien du leadership en consultation professionnelle et avancement de carrière (2003) ; et en 2015 celui de l’Ordre professionnel des conseillers et conseillères d’orientation du Québec pour son livre « Le potentiel groupal ». Concepteur du modèle « Trèfle chanceux » il a collaboré avec D. Pelletier sur « l’approche orientante » etc.

Cette rencontre interprofessionnelle est organisée avec le Master 2 Psychologie du Travail et des Organisations UPVM (Responsable Pr. D. Gilibert, Coordinateur pédagogique A. Samatan), le CIBC Gard, Hérault, Lozère (Responsables M.M. Jauvert et I. Bianzina), l’association « Apprendre et s’orienter » (Président G. Pithon), le SUFCO (Directrice Laurence Dreyfuss).
Prière de confirmer votre intention d’assister à cette rencontre (le nombre de places est limité) bulletin (avec toutes les informations) à télécharger ci-dessous :

Publié dans Accompagner et préparer, Agenda et événements, Ecole et entreprise, Séminaires colloques congrès, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Laisser un commentaire

Quelles nouvelles en 2022 de Parcoursup ?

(Mise à jour : 19/10/2022)

Le rapport 2022 du comité de Parcoursup :

Comité éthique et scientifique de Parcoursup – 4e rapport annuel au Parlement

Quelques articles :

Comment, en cinq ans, Parcoursup a instauré la sélection à l’université (Le Monde)

Bilan Parcoursup 2022 : satisfaction stable, 93 % des étudiants ont reçu au moins une proposition (Le Parisien)

Parcoursup : que deviennent les bacheliers non admis ? (LeMonde)

Parcoursup, machine à stress : « Au lycée, chaque note devient un enjeu majeur » (LeMonde)

Parcoursup 2022, mode d’emploi : nouveautés, nombre de vœux possibles, stratégie à adopter…(LeMonde)

Parcoursup 2022 : le guichet unique sous le feu des projecteurs (LeParisien)

Publié dans Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Mots-clefs , , | Laisser un commentaire

Parcoursup 2021/2022

(Mise à jour : 28/02/2022)

Vous ne le savez peut-être pas, votre investissement dans l’orientation de fin de terminale à déjà commencé.

Le calendrier de Parcoursup 2021-2022 : https://www.terminales2021-2022.fr/Sites-annexes/Terminales-2021-2022/Je-prepare-mon-entree-dans-le-superieur/Le-calendrier-Parcoursup-2022-en-3-etapes-et-le-calendrier-de-terminale?id=951489

Comment s’incrire à Parcoursup (2022) quand on suit les cours à distance au CNED ?

Prendre contact et se renseigner en amont avec les forums d’orientation du supérieur : les salons et les forums (L’Etudiant)

Pour vous aidez avec l’Onisep : Terminales 2021-2022 : 5 étapes pour mon parcours

En Occitanie, pour les secteur en tension du CAP au BAC +8 :
Les campus des métiers et formations

Autres articles en lien :
Parcoursup : Quelques liens…pour se faire une opinion et trouver de l’aide !

Voir aussi nos ressources Nationales:
Ressources pour s’orienter et découvrir des métiers
Découvrir des métiers
Références pratiques pour s’orienter

Publié dans Accompagner et préparer, Ecole et emploi | Mots-clefs , , , | Laisser un commentaire

Le cas des mineurs non accompagnés (MNA) en quête d’accueil et d’avenir – Elisabeth Chauvet

Elisabeth Chauvet, Magistrate honoraire.

Depuis quelques années, dans le sillon de la vague migratoire survenue en 2015, de nombreux jeunes étrangers, se déclarant mineurs, sont arrivés sur le sol français, bien souvent seuls, sans parents, sans documents d’identité,  mais en quête d’accueil et d’avenir. L’afflux de ces MNA, dont la plupart sont accueillis et pris en charge par nos dispositifs de protection de l’enfance,  a suscité et suscite de nombreuses inquiétudes et interrogations. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Faut-il les accueillir au prix de lourdes dépenses publiques ? Quel bilan peut-on tirer de ces six années où nos institutions ont été fortement sollicitées ?

 Si une poignée d’entre eux, particulièrement à la dérive, a développé, notamment dans les grandes villes, une délinquance de rue problématique, les autres tirent manifestement profit, à bas bruit, de l’accueil, de la scolarisation ou de la formation professionnelle dont ils ont pu bénéficier, mais au prix d’une saturation accrue de nos dispositifs, d’une qualité de prise en charge souvent insuffisantes, et d’un coût dont il est difficile de considérer qu’il peut s’accroître à l’infini. En qualité de magistrate, j’évoquerai ces questions et réflexions qui traversent la Justice. Or, elle est aussi déjà lourdement sollicitée depuis longtemps.

Mots-clés : mineurs non accompagnés ; immigration ; protection de l’enfance ; délinquance ;  prise en charge ; scolarisation ; justice.

Continuer la lecture
Publié dans Séminaires colloques congrès, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Mots-clefs , , , , , , , | Laisser un commentaire