Éditorial

Danielle Ferré

                                                                                                                                                             

                          De quoi Macron est-il le nom ?

Nous réactualisons un article précédemment publié ayant pour titre « l’orientation des présidents de la République française de C. de Gaulle à F. Mitterrand ». Un an de présidence d’E. Macron nous donne l’impression que ce président incarne un style de gouvernance qui emprunte de manière singulière à chacun de ses prédécesseurs. De C. de Gaulle, on retrouve une verticalité du pouvoir et une capacité à s’adresser à la Nation, à l’Europe et au Monde. De G. Pompidou, la foi dans l’industrie (saint-simonisme) et la sensibilité littéraire. De V. Giscard d’Estaing, la jeunesse et le primat accordé à l’économie. De F. Mitterrand, le recours aux symboles (Le Louvre) et une capacité intellectuelle portée par une rhétorique subtile. De J. Chirac, le sens de l’action et le volontarisme en politique. De N. Sarkozy, le sens de la transgression avec des accents populistes. De F. Hollande, l’orientation sociale-démocrate avec toutes ses ambiguïtés. Macron, sera-t-il un « président philosophe », héritier de la pensée de P. Ricoeur ou un continuateur habile de l’orientation néo-libérale d’une économie mondialisée et financiarisée ? Veut-il réaliser l’utopie giscardienne d’une « démocratie apaisée », en capacité de rassembler deux Français sur trois ? Jusqu’où peut-il remettre en cause les acquis sociaux de l’Etat-providence sans aggraver en « même temps » les inégalités territoriales et la fracture sociale ? Pourra-t-il faire face au retour du tragique dans l’histoire contemporaine sans renforcer l’orientation sécuritaire de notre société ? Apporte-t-il des réponses courageuses à la problématique des migrants et aux défis climatique et démographique, etc. On voit par-là, que les défis sont entremêlés et qu’aucun dirigeant, quel que soit son talent et ses soutiens, ne peut à lui seul, remédier aux maux de la planète, à moins de croire naïvement que seul un dieu (Jupiter ?) nous sauvera.

Francis DANVERS, président

mai 2018

adhérer

Actualité

Connexion adhérent

« L’accompagnement des élèves dans leur parcours au lycée, dans la préparation de la suite de leur cursus, dans l’acquisition de méthodes, dans la découverte de nouvelles manières de travailler et de mener des projets….proposer aux élèves de réfléchir à la place qu’ils souhaitent occuper dans la société de demain et, ce faisant à la formation adéquat puis aux activités professionnelles qui peuvent y correspondre…. » (Extraits du rapport Pierre Mathiot, janvier 2018)

Adhérer permet d'accéder à la totalité des informations. 
C'est aussi un soutien pour l'association et son action

Consulter les archives des actualités
Consulter les ressources en ligne
Consulter les recommandations de lecture
Les offres d'emploi  avec "Option-Carrière

Mise à jour 21 05  2018

Pour vos recherches, voyez les ressources en ligne

Articles

Actualités passées

« Je tracerai ma ligne et ce sera la vie » (Hokusaï)
chargement...