Éditorial

Danielle Ferré
L’école de la « Deuxième Chance »

                                                                                                                                           

A la demande de S. Blanchard et de J-C. Sontag (INETOP-CNAM, Paris), empêchés pour raison de santé, nous sommes allé rencontrer Madame Edith Cresson (première femme Premier ministre, en France, 1991) sur le « Pourquoi ? » et le « Comment ? » des E2C à l’occasion de leur vingtième anniversaire (juin 2018).

Convaincue de la nécessité de développer l’apprentissage, E. Cresson poursuit avec ténacité (à l’âge de 84 ans) son ambition éducative pour l’avenir des formations professionnelles des jeunes qu’elle avait initié lorsqu’elle était en poste à la Commission européenne. Le Réseau des E2C est constitué aujourd’hui de 126 écoles réparties sur une dizaine de sites et bénéficie du soutien d’entreprises partenaires, d’anciens stagiaires et de plusieurs personnalités.

La Présidente de la Fondation des Écoles de la 2ème chance nous rappelle que si l’école de la première chance est obligatoire (et très imparfaite), les écoles de la 2ème Chance sont une invitation à plus d’imagination et de générosité pour amplifier la réussite de tous, en lien avec les formateurs, les entreprises et les collectivités territoriales dans le but affirmé de « Former des professionnels pour le XXIème siècle ».

Le socle commun du dispositif E2C intègre donc une mission fondamentale, celle de préparer les jeunes à s’intégrer à la vie sociale et professionnelle, à devenir des citoyens responsables, conscients des principes et des règles qui fondent notre démocratie.

Lors d’une interview au journal Le Monde du 14 /08/18, E. Cresson déclarait : « Moi, je n’ai jamais accordé d’importance à l’apparence (…) et tous les jours, je suis au bureau, au travail ». Belle leçon pour une « première dame de France » qui nous instruit sur le fait que c’est à chaque âge de la vie qu’il convient de relancer sa carrière d’être humain et que le travail est la valeur suprême au service d’une grande œuvre.  « Être bien placé (e) ne suffit pas pour faire face aux pesanteurs du système, il faut savoir le contourner » avec discernement et travailler avec d’autres dans la durée. Qui se souvient du lumineux destin d’une autre féministe, Alexandra David-Néel qui, à la veille de l’approche d’être centenaire, demanda le renouvellement de son passeport ?

Francis DANVERS, président

septembre 2018

adhérer

Actualité

Connexion adhérent

Créer une intelligence artificielle serait le plus grand événement de l’histoire humaine. Malheureusement, ce pourrait être le dernier, à moins que nous découvrions comment éviter les risques.
Stephen Hawkings – The Independent, 01/05/2014 – Citation extraite du rapport sénatorial de juin 2018

Adhérer permet d'accéder à la totalité des informations. 
C'est aussi un soutien pour l'association et son action

Consulter les archives des actualités
Consulter les ressources en ligne
Consulter les recommandations de lecture
Les offres d'emploi  avec "Option-Carrière

Mise à jour 10 09 2018

Articles

Actualités passées

« Je tracerai ma ligne et ce sera la vie » (Hokusaï)
chargement...