Éditorial

Danielle Ferré
Éloge de l’ambition

                                                                                                                                           

 L’ambition a mauvaise presse et se confond souvent avec l’arrivisme ou le carriérisme. Ludovic Pinard, lors de notre assemblée générale annuelle à Montpellier, le 15 décembre dernier, nous a présenté un résumé de sa thèse de doctorat soutenue à Nancy en octobre dernier, sous le titre : « Une étude longitudinale de l’élaboration des projets des alternant-e-s dans deux formations du supérieur court : Du renouveau des ambitions à l’anticipation des perspectives » (sous la direction de C. Fontanini, PU à l’université de Lorraine et autres membres du Jury : V. Cohen-Scali (INETOP), F. Danvers (président), P. Lafont, Univ-Paris-Est, S. Orange, Univ-Nantes).

Après avoir rappelé le cadre européen pour l’orientation et la tradition française en matière de formation professionnelle initiative et continue, L. Pinard formalise une théorie de l’alternance qui est un véritable dispositif pédagogique à plusieurs dimensions. L’auteur tient compte de la fabrique des inégalités dans le système éducatif qui impacte négativement l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. Cependant la « fabrique des inégalités » dû à la reproduction de l’appareil de formation et du poids des stéréotypes (de genre) n’est pas une fatalité.

On peut déconstruire des représentations sociales figées sur les filières de formation et les métiers qui y conduisent. Dès lors, comment ouvrir le champ des possibles ? La théorie sociale cognitive est une voie d’accès à la compréhension d’une alternance comme espace transitionnel entre les identités et l’accès à l’emploi. La pédagogie de l’alternance est présentée comme un levier de développement du jeune vers l’adulte émergent. La construction de son identité d’alternant (e) doit beaucoup à une pédagogie du projet d’avenir porté par l’institution éducative. Le propos n’est pas naïf en soi puisque l’enquête de terrain minutieuse donne toute sa place aux accidents de la vie, aux événements improbables, aux « chemins sinueux », au « flou » du projet face à l’attachement au diplôme scolaire.

On le voit, l’alternance au niveau III mérite d’être mieux connue comme voie de réussite ouverte sur des horizons différents et offrant une tactique pour l’accès au marché du travail.

Francis DANVERS, président

Janvier 2019

adhérer

Actualité

Connexion adhérent

Créer une intelligence artificielle serait le plus grand événement de l’histoire humaine. Malheureusement, ce pourrait être le dernier, à moins que nous découvrions comment éviter les risques.
Stephen Hawkings – The Independent, 01/05/2014 – Citation extraite du rapport sénatorial de juin 2018

Adhérer permet d'accéder à la totalité des informations. 
C'est aussi un soutien pour l'association et son action

Consulter les archives des actualités
Consulter les ressources en ligne
Consulter les recommandations de lecture
Les offres d'emploi  avec "Option-Carrière

Mise à jour 10 012019

 

Articles

Actualités passées

« Je tracerai ma ligne et ce sera la vie » (Hokusaï)
chargement...