Éditorial

Danielle Ferré

Voyage apprenant                                      

Lors de trois jours d’études dans les principales instances européennes (Commission + Conseil+ Parlement) du 23 au 25 avril à Bruxelles, j’ai reconstruit a posteriori mon journal de bord à partir d’un fil rouge : Comment s’orienter dans un univers incertain, aux allures parfois chaotiques, et qui relève d’une co-construction de 28 nations européennes qui décident d’associer leur destin (pour le meilleur et sans le pire) dans l’immédiat Après-Guerre ?

J’y vois dix « défis » formalisés à travers la notion québécoise de « Transitologie » :

1 Transition démographique: élargissement à 28, accueil des populations migrantes dû aux guerres, aux catastrophes climatiques, nécessité de la prise en compte du vieillissement des populations européennes ;

2 Transition économique: sociétés postindustrielles et de services confrontées au chômage de masse, à la précarité et à l’effritement des classes moyennes ;

3 Transition numérique, digitale et problématique des réseaux sociaux (GAFA…) ;

4 Transition énergétique et évolution des rapports de puissance dans le monde (Chine, Russie, USA…) voilà pour le global ; précarité énergétique à l’échelle locale ;

5 Transition écologique: dérèglement climatique, perte de la biodiversité ; nouveau rapport à la nature ; nouveaux modes de mobilité et d’habitat ;

6 Transition démocratique: montée des populismes de droite ou de gauche et des démocraties illébérales ; radicalisation des postures individualistes aux dépends des solidarités organiques ; orientation sécuritaire renforcée depuis 1981.

7 Transition anthropologique: égalité des sexes et des sexualités, société inclusive, montée du droit comme voie d’émancipation des individus contre toute aliénation ;

8 Transition managériale dans l’évolution de la gestion des ressources humaines à l’ère du néo-libéralisme : mise en compétition des hommes et des territoires ; dérégulation renforcée ; Crise de l’Etat providence…

9 Transition fiscale: la montée extravagante des inégalités accentue l’urgence de la redistribution et le retour de la question sociale : lutte contre l’exclusion sociale ;

10 Transition spirituelle: déficit de la famille et de l’école face à la crise du sens ; modification du régime des croyances, décrochage des religions instituées, montée des mouvements religieux instituants.

Ces dix défis nous commandent de prendre des risques pour expérimenter au XXI° siècle, avec imagination et responsabilité à l’égard des générations futures, de nouvelles manières de vivre ensemble dans la Paix et une Prospérité partagée, en France, en Europe et dans le Monde. D’où le primat à accorder à l’éducation et à la formation tout au long de la vie (FTLV) dans une société de la compétence pour accompagner les plus fragiles, les personnes vulnérables, dans l’exercice de leur citoyenneté active (empowerment).

Francis DANVERS, présidentMai 2019

adhérer

                                                                                                                                     

Actualité

Connexion adhérent

Créer une intelligence artificielle serait le plus grand événement de l’histoire humaine. Malheureusement, ce pourrait être le dernier, à moins que nous découvrions comment éviter les risques.
Stephen Hawkings – The Independent, 01/05/2014 – Citation extraite du rapport sénatorial de juin 2018

Adhérer permet d'accéder à la totalité des informations. 
C'est aussi un soutien pour l'association et son action

Consulter les archives des actualités
Consulter les ressources en ligne
Consulter les recommandations de lecture
Les offres d'emploi  avec "Option-Carrière

Mise à jour 15 05 2019

Articles

Actualités passées

« Je tracerai ma ligne et ce sera la vie » (Hokusaï)
chargement...