Navigation


Mots-clefs

Connexion adhérent

Archives par mot-clé : digital natives

JM Quiesse – Apprendre et s’orienter à l’heure numérique

Il existe un lien entre le développement du numérique et celui de la formation et de l’orientation tout au long de la vie. A chacune des phases de développement de l’orientation, la gestion personnelle de l’information  prend de l’importance et ses supports évoluent. C’est que ces changements deviennent technologiquement possibles. Mais ils sont également nécessaires vis à vis d’un objectif d’expansion et de partage des savoirs, eux mêmes porteurs de projets humains. Si, pour bien s’orienter, une simple consultation était obligatoire dans les années 1930,  bien s’orienter dépend aujourd’hui  de plus en plus d’un bon accès à l’information mais surtout de la maîtrise de son traitement.  C’est principalement sur le Web que les jeunes et leurs familles prennent les renseignements utiles. Dans cette démarche, où  le centre d’appropriation de l’information est, alors, l’internaute lui-même, le vrai centre de décision a tendance à basculer vers la personne qui s’oriente. La compétence à s’informer occupe donc une place centrale.  Par ailleurs, à plusieurs niveaux de la scolarité,  se développent des interfaces d’orientation qui mêlent étroitement en ligne  l’information, la communication et l’élaboration de stratégies de choix personnels, tels « admission post bac ».  On sait qu’il conviendra d’apprendre et de s’orienter tout au long de sa vie mais aussi qu’une partie importante de la formation s’effectuera de plus en plus à travers des réseaux de plates formes dématérialisées. Sans être physiquement présent dans un lieu, la totalité des habitants de la planète peut aujourd’hui accéder à des savoirs  ainsi qu’à des réseaux d’apprentissages. Internet est leur salle de cours. Et c’est aussi sur le Net qu’ils prépareront leur orientation. Compte tenu des environnements numériques et économiques d’aujourd’hui où chacune et chacun tend à devenir le propre agent de sa formation, il n’est pas étonnant que la loi française de novembre 2009 sur l’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie instaure un service d’information dématérialisé, le droit à l’orientation et  à  l’accompagnement.

Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Contextes économiques et sociaux, En France et Europe, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

TIC – Numérique pour l’éducation et l’orientation : ressources

Mis à jour le 10 12 2017

Consulter les archives
Consulter les ressources en ligne
Consulter les recommandations de lecture

Ces informations sont en libre accès. Beaucoup d’autres références sont à la disposition des adhérents sur la page qui suit. La révolution industrielle du 19ème siècle a profondément modifié, en deux siècles,  le paysage économique, l’organisation du travail, les représentations mentales des sociétés et marqué les habitudes et les politiques nationales. Or, « pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, l’homme a inventé une machine qui peut tout faire à la condition de lui dire comment, c’est l’ordinateur. » (BERNATCHEZ). Le travail change de nature mais celle des emplois aussi. Nous sommes entrés dans une troisième révolution industrielle, celle du numérique (RIFKIN)… Vous trouverez ci des ressources et des références pour vos analyses et vos recherches. Adhérer permet une consultation permanente et complète. C’est également un soutien à l’association. et à son action. Apprendre et s’orienter est membre de l’Association Internationale d’Orientation scolaire et professionnelle. Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Contextes économiques et sociaux, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

S’orienter à l’heure numérique : savoir maîtriser l’information

L’approche pédagogique de l’information facilite et accompagne le processus individuel de maturation vocationnelle. Maîtriser l’information, c’est l’inscrire dans ce cadre. Lorsqu’il s’agit de s’orienter vers une formation ou un emploi, organiser sa gestion informationnelle c’est se garantir un pouvoir de décision personnel ainsi qu’une appropriation durable des environnements où l’on se meut, où l’on agit et où l’on pense. Et dans cette démarche la nature du médium joue un rôle essentiel. Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Approche orientante, Contextes économiques et sociaux, En France et Europe, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

La génération Z à l’heure numérique. rapport Fourgous

S’il est de bon ton aujourd’hui d’affirmer que la «génération Z», comprenez les moins de vingt ans, est parfaitement à l’aise avec les nouvelles technologies et dépasse de loin ses aînés, rien n’est moins sûr. Les compétences de cette «génération numérique» sont «très superficielles» selon le député. Ils passent essentiellement leur temps à échanger, s’amuser, flirter via les réseaux sociaux, à naviguer au hasard. Un usage qui peut être formateur mais qui est surtout récréatif. (commentaires du Figaro)

Le système éducatif Français est encore loin d’avoir intégré le numérique à l’école dans toutes ses dimensions. Les conclusions du rapport pointent, entre autres, le besoin accru d’une formation des enseignants aux TICE. En parallèle, la création d’une « agence nationale de l’éducation numérique » pourrait conduire sur le long terme de vraies politiques en la matière, de la primaire aux universités. (commentaire RSLN DATA)

L’utilisation des resssources informatiques se font plus de façon « quantitative, que qualitative. Ils n’ont malheureusement aucun recul critique et pensent que ce qui est écrit est forcément la vérité. »

Les études de l’OCDE confirment que les élèves critiquent finalement moins ce qu’ils trouvent sur Internet qu’ils ne le font avec d’autres sources. Selon l’étude internationale PISA, qui évalue la lecture électronique chez les élèves de 15 ans, les jeunes Suédois ou Norvégiens ont acquis une culture numérique leur permettant d’analyser, d’évaluer et de faire la synthèse des diverses informations trouvées sur Internet… culture faisant  défaut aux jeunes Français. Les enseignants ne sont pas tous formés à cette analyse critique.(commentaires CDRH)

Les 25 mesures(commentaire néoprofs)

Parmi elles :

  • Organiser un Grenelle de l’innovation des pratiques pédagogiques à l’ère du numérique
  • Intégrer les compétences transversales nécessaires au XXIe siècle, énoncées par le Parlement européen (autonomie, adaptabilité, travail collaboratif, créativité…) dans tous les examens, diplômes et concours
  • Créer une agence nationale de l’Éducation numérique (État-Collectivités) afin de renforcer l’efficacité des politiques numériques éducatives
  • Favoriser l’autonomie d’action à différents niveaux de responsabilité pour valoriser et multiplier les initiatives du terrain
  • Exiger, de la maternelle au supérieur, un véritable plan ou projet numérique au service des apprentissages
  • Mettre en place une éducation partagée avec toute la communauté éducative (familles, associations, collectivités et entreprises)
  • Promouvoir le travail collaboratif et la mutualisation des expériences par les réseaux sociaux professionnels dans l’enseignement
  • Créer, dans chaque académie, un espace public/privé de recherche-action type « Educ-Lab » dans le domaine numérique
  • Exiger la maîtrise des compétences numériques pour l’inscription aux examens et concours et la valider dans les épreuves d’admission .
  • Renforcer la confiance des élèves en repensant l’évaluation grâce au numérique
  • Inventer un parcours universitaire transversal de formation « devenir-enseignant »
  • Créer des « ambassadeurs du numérique », acteurs du changement

 

Publié dans Rapports officiels, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Comment bien gérer son identité numérique ?

Dîner-débat le Jeudi 24 février à 18h30 précises, à Montpellier.

Nous écrivons, nous montrons, nous disons en ligne : faut-il avoir peur de nos « ombres » ?

La question n’est plus de savoir comment être visible mais pourquoi l’être. Les « ombres » sont les traces que nous semons sur Internet. La gestion personnelle des réseaux numériques et des informations qui y circulent fait preuve d’un amateurisme trop souvent prôné comme une valeur sociale. Big Brother est-il un « vieux truc »? E-portflio, webclasseur, webfolio, réseaux sociaux : les espaces numériques interactifs se développent. Vouloir gérer l’information et mettre de l’ordre dans notre propre communication est-il une problématique de « vieux c… » J-M Manach ? Comme le dit avec humour un blog très récent, « dans les entreprises, ce sont de vieux c… qui recrutent… ». Le vrai problème n’est sans doute pas ce qu’Internet fait à notre cerveau, mais bien plutôt les conséquences de ses applications en termes de construction d’une identité personnelle, base de toute liberté avec ses aspects de sphère intime, personnelle et sociale. Les traces numériques, que nous laissons peuvent-elle être une menace ? Sont-elles gérables ? Pour se construire une image professionnelle, la maîtrise de l’identité personnelle est un atout. L’inverse est un obstacle. Que dire, que montrer, quoi écrire ?

Notre invitée : Stéphanie METZ, Maître de conférences en Ergonomie Cognitive – Département Informatique – IUT Montpellier – Université Montpellier 2. Laboratoire PRAXILING – UMR 5267 CNRS & Université Montpellier 3

Jean-Marie QUIESSE animera la soirée
mailto : jmquiesse@wanadoo.fr

S’inscrire

Publié dans Accompagner et préparer, Dîners-débats, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Lire et écrire, supports indispensables à la projection et l’anticipation

Bernard Rey : développer la pensée scripturale

L’Association académique des conseillers d’orientation-psychologues de France tenait son assemblée générale académique annuelle à la Grande Motte le 06 mars. Elle avait invité Bernard REY, professeur à l’Université libre de Bruxelle et éminent chercheur en sciences de l’éducation, connu pour ses travaux sur les compétences mais aussi le relationnel à l’école. Face à des professionnels de l’orientation, il s’est interrogé sur le fait que, dans une école aux moyens unifiés, beaucoup d’enfants ne réussissent pas. Le savoir lire et écrire, au delà de son aspect utilitaire, véhicule toute une forme de pensée intériorisée, spécifique à l’école, que Bernard REY nomme la « pensée scripturale ». Elle permet la conceptualisation, l’anticipation rationnelle et la projection mais aussi les organisations personnelles et sociales. Du bon usage de l’agenda à la rédaction d’une liste de courses, il s’agit d’une tentative de maîtrise de sa propre existence. La pratique scripturale est un préalable à la science, au débat d’idées et à l’exercice de l’autorité. Or, pour Bernard Rey, il apparaît que l’école française ne parvient pas à faire acquérir cette forme de pensée et cette pratique à tous les élèves. Une partie d’entre eux n’accède donc pas à la pensée réflexive, au déroulement du schéma narratif porteur de cohérence et à la construction contextuelle qui permet de mieux appréhender le réel des environnements. Il a ensuite tracé des pistes pédagogiques qui, dans une société de l’oral et de l’image, pourraient faire entrer davantage d’enfants dans l’univers scriptural.

Jean-marie Quiesse

Rey, 2004, Discipline en classe et autorité de l’enseignant, Bruxelles, De Boeck

Publié dans L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Développer le sentiment d’efficacité personnelle par une approche orientante. J.M. Quiesse

Les 18 et 19 mars s’est tenu au CNAM de Paris un colloque sur « l’accompagnement de l’orientation aux différents âges de la vie ». Nés en 1922, les systèmes d’orientation français reposent essentiellement sur des textes fondateurs   de 1970 et 1989 en ce qui concerne le scolaire, 1982 et 1986 pour les dispositifs d’insertion. Depuis, les environnements médiatiques et économiques ont profondément changé ainsi que la perception collective de l’espace de mobilité.  La résolution européenne de 2008 et la loi de 2009 ouvrent de nouvelles perspectives. Accompagner une personne dans son orientation, c’est l’amener à développer son orientabilité à travers l’acquisition de capacités décisionnelles en termes de choix de métiers, de parcours de formation et de choix de vie. Plus l’efficacité décisionnelle perçue est forte, plus le niveau d’activité exploratoire destiné à faciliter la sélection et la planification de carrière est élevé. L’approche orientante  vise alors à accompagner l’élève, l’étudiant ou l’employé, dans un cheminement personnel et professionnel où il se construit une identité.



Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Approche orientante, En France et Europe, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire

L’information pour l’orientation et les nouveaux médias – J.M. Quiesse

Un nouveau paradigme d’information

Orientation-et-nouveaux-medias

Congrès UNAPEL, Lille mai 2008. Nous sommes dans une époque où le savoir, les connaissances se trouvent, certes, dans la tête des parents, et des enseignants mais aussi dans de multiples endroits, sur de multiples supports, en accès direct pour n’importe qui. On pense évidemment ici à Internet. De nombreuses émissions de radio ou de télévision posent la question de savoir comment limiter ou interdire l’accès à Internet. Il nous semble plus intéressant de nous demander : comment accompagner l’enfant dans les découvertes qu’il y fait ? Comment faire pour que ces découvertes ne lui fassent pas mal et au contraire lui permettent, en construisant ses savoirs, de construire progressivement son parcours de vie, c’est-à-dire de s’orienter.

Publié dans Approche orientante, En France et Europe, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire