Navigation


L’information sur les métiers

Connexion adhérent

JM Quiesse – Apprendre et s’orienter à l’heure numérique

Il existe un lien entre le développement du numérique et celui de la formation et de l’orientation tout au long de la vie. A chacune des phases de développement de l’orientation, la gestion personnelle de l’information  prend de l’importance et ses supports évoluent. C’est que ces changements deviennent technologiquement possibles. Mais ils sont également nécessaires vis à vis d’un objectif d’expansion et de partage des savoirs, eux mêmes porteurs de projets humains. Si, pour bien s’orienter, une simple consultation était obligatoire dans les années 1930,  bien s’orienter dépend aujourd’hui  de plus en plus d’un bon accès à l’information mais surtout de la maîtrise de son traitement.  C’est principalement sur le Web que les jeunes et leurs familles prennent les renseignements utiles. Dans cette démarche, où  le centre d’appropriation de l’information est, alors, l’internaute lui-même, le vrai centre de décision a tendance à basculer vers la personne qui s’oriente. La compétence à s’informer occupe donc une place centrale.  Par ailleurs, à plusieurs niveaux de la scolarité,  se développent des interfaces d’orientation qui mêlent étroitement en ligne  l’information, la communication et l’élaboration de stratégies de choix personnels, tels « admission post bac ».  On sait qu’il conviendra d’apprendre et de s’orienter tout au long de sa vie mais aussi qu’une partie importante de la formation s’effectuera de plus en plus à travers des réseaux de plates formes dématérialisées. Sans être physiquement présent dans un lieu, la totalité des habitants de la planète peut aujourd’hui accéder à des savoirs  ainsi qu’à des réseaux d’apprentissages. Internet est leur salle de cours. Et c’est aussi sur le Net qu’ils prépareront leur orientation. Compte tenu des environnements numériques et économiques d’aujourd’hui où chacune et chacun tend à devenir le propre agent de sa formation, il n’est pas étonnant que la loi française de novembre 2009 sur l’orientation et la formation professionnelle tout au long de la vie instaure un service d’information dématérialisé, le droit à l’orientation et  à  l’accompagnement.

Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Contextes économiques et sociaux, En France et Europe, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Faciliter l’accès à l’information des milieux populaires

L’orientation, une approche positive à partager. Pourquoi et comment faciliter l’accès à l’information des familles de milieu populaire ?

Jean-Marie QUIESSE, Délégué régional adjoint Onisep

Ainsi, alors que le système éducatif semble bien fonctionner comme «ascenseur social» pour une moitié des élèves, les autres s’en estiment exclus, et 66% de familles interrogées déclarent avoir «été mal informées». Or accéder à l’information c’est faire valoir le droit de savoir participer au choix de son enfant ou au sien propre.« L’échec ou la réussite scolaire de l’enfant dépend non seulement du sens que la famille donne à la scolarité, mais aussi et surtout de la volonté de l’école de se rendre intelligible pour les familles des milieux défavorisés.»

Continuer la lecture

Publié dans Approche orientante, Ecole et emploi, Ecole et entreprise, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

L’orientation en France – Un processus administré autour de 9 droits

Le travail, considéré comme un bien commun, est le fruit d’une histoire et d’une construction (1a) . Créateur d’identité, il est considéré comme le moyen pour chacun de participer à la création de richesses collectives mais aussi, par la ressource financière qui en résulte, d’assurer sa vie familiale et sa participation au débat démocratique. Le droit au travail participe de la dignité de l’être humain. Il a été affirmé pour la première fois en 1848. La constitution de 1946 décrète que   » Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi « . Ce droit est repris par l’actuelle constitution, en 1958. Il s’agit donc,  pour les pouvoirs publics, de mettre en œuvre une politique permettant à chacun d’obtenir un emploi. Le Service public de l’emploi a été créé 1963, avec l’ANPE. Depuis 1922,  9 droits  ont été édictés autour de l’orientation française qui vient d’avoir 80 ans en septembre 2012.  Dans l’Education nationale exercent 1879 500 personnes qui participent de l’orientation des élèves. Les conseillers d’orientation-psychologues y sont au nombre de 4500. C’est un budget annuel de presque un milliard d’euros (1b). S’ajoutent quelques 300 000 personnes travaillant sur le  champ du social, dont environ 13000 actifs dans le privé et un nombre non défini de consultants, coach…etc.  Hors Education nationale, le coût annuel de la politique d’accès à l’emploi dépasse en 2014 les 104 milliards d’Euro. Son organisation totale  comporte 8500 points d’accueil (1c).  Pour la première fois de son histoire, la loi de 2009 a fait de l’orientation un service autonome de l’administration française. Voici les quelques 9 grandes lois qui ont « fait » l’orientation. Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Contextes économiques et sociaux, Ecole et emploi, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Premier forum des métiers organisé avec « apprendre et s’orienter »

Le 26 février, a eu lieu pour la première fois à Perpignan un forum « Avenirs-Métiers-Passions », coorganisé par notre Association, l’AFDET et le Concours des MOF des Pyrénées orientales. C’est en grande partie grâce à Ludovic Pinard, membre de notre CA, qui s’est personnellement très impliqué, que cette manifestation a connu un énorme succès : elle a en effet regroupé plus de 1850 élèves du département, qui, accompagnés de leurs professeurs, ont eu l’occasion de découvrir plus de 120 métiers dans plus de 70 ateliers lors de 410 séquences programmées avec la présence d’organismes de formation accompagnés de leurs jeunes, de professionnels, d’entreprises et de meilleurs ouvriers de France.

Publié dans L'information sur les métiers | Laisser un commentaire

Orientation – bibliographie – sitographie

Mise à jour 25 01 2018

Pour les adhérents, une bibliographie évolutive sur l’orientation, l’approche orientante, la gestion de l’information numérique pour l’orientation, les environnements sociaux et économiques. On trouvera aussi les des sites de référence, les textes fondamentaux pour le système français d’orientation et la bibliographie officiellement recommandée pour la préparation au concours de conseiller d’orientation-psychologue. Des éléments plus larges sur la formation et les métiers de l’orientation, de l’insertion et de la GRH sont aussi disponibles ici.

Adhérer permet une consultation permanente et complète. C’est également un soutien à l’association  et à son action.

Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Approche orientante, Contextes économiques et sociaux, Ecole et emploi, Ecole et entreprise, L'information sur les métiers, Ouvrages, Rapports officiels, Revues, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Apprendre et s’orienter en transversalité – Congrès AREF 2013

Apprendre et S’Orient-er en transversalité

Soumis par Sylvain Obajtek le ven, 29/11/2013 – 17:19
Last updated on ven, 29/11/2013 – 17:19
Introduction de la problématique du symposium, par Francis Danvers (coord.), Profeor-CIREL/ Université Lille 3
Mots-clés : Orientation (active…), Travail éducatif (approche orientante), Acteurs, Dispositifs, Economie numérique.
Nous rappelons la définition mondialisée de l’orientation des années 2000 : « Services et activités qui s’adressent à des individus de tout âge, à toutes les étapes de leur vie, pour les aider à faire des choix éducatifs ou professionnels et à gérer  leur évolution professionnelle. Les activités peuvent avoir lieu individuellement ou en groupe, face à face ou à distance. Ils comprennent la production et la diffusion de l’information sur les emplois et les carrières, les outils d‘évaluation et d’auto-évaluation, les entretiens de conseil, les programmes de préparation à l’emploi (pour aider les individus à mieux se connaître, à saisir les options qui leur sont proposées, et à gérer leur évolution professionnelle), les stages de découverte (pour se faire une idée des orientations possibles avant de faire un choix), les programmes de recherche d’emploi et d’insertion » (OCDE, Commission européenne, Banque mondiale, 2004).
Nous proposons de partir du point de vue de Ardoino (1998) penseur de l’hétérogène et adepte de la recherche multiréférentielle qui théorise le passage de la pluridisciplinarité à la transversalité  comme rencontre « des perspectives holistiques et des lectures plurielles s’interrogeant et se fécondant mutuellement ». La transversalité permet la coexistence féconde d’activités habituellement séparées. La transversalité a donc un champ plus large que la pluridisciplinarité. C’est  « une démarche intentionnelle, une méthode alternative, pour regarder, relire et relier autrement, ce qui apparaissait jusque- là dans un ordre donné, volontiers pensé comme immuable ».
Le travail éducatif en orientation sera l’objet d’un regard pluriel construit à partir de l’apport de disciplines comme l’histoire, la philosophie, la psychologie,  les sciences de l’éducation et les pratiques de formation, les sciences de l’information et de la communication. La discussion scientifique pourra porter notamment sur les points de convergence entre les approches cognitive, sociologique, historique… qui prennent pour objet d’interroger la nature même de l’orientation, comme processus de recherche.
L’orientation est un processus marqué par des continuités et de discontinués. C’est un construit social institué, qui a ses outils, ses méthodes, ses techniques d’intervention, ses démarches, ses dispositifs et ses valeurs. L’orientation concerne les jeunes mais aussi les adultes, y compris les enseignants engagés dans la carrière de professeur. Nous nous interrogerons notamment à partir de l’expérience des mini-entreprises,  sur la force et les limites de « l’éducation à l’entrepreneuriat ».
Dans le contexte général de la Troisième révolution industrielle (parfois qualifiée de « Nouvelle économie »), la « société de la connaissance » et le phénomène Internet en particulier, nous oblige à repenser les pratiques d’information sur les métiers et les débouchés, l’auto- documentation sur les parcours de formation et les activités de Conseil en orientation en général. Nous réfléchirons à la possibilité d’une pédagogie de l’information pour l’orientation. Une attention particulière sera portée à l’introduction dans l’Ecole de dispositifs récents comme par exemple, le E-portfolio, le Web-classeur (Office national d’information sur les études et les professions), le  PEC (portefeuille d’expériences et de compétences) instauré dans près de la moitié des universités françaises, et plus largement la mise en œuvre du dispositif qualifié d’ « orientation active ».
Références
Altet, M. (2004) Enseigner en premier cycle universitaire : des formes d’émergences d’adaptation ou de la Mètis enseignante. Dans A. Annoot, M.F. Bonnet (coord.) Pratiques pédagogiques dans l’enseignement supérieur. Enseigner, apprendre, évaluer (36-52). Paris : L’Harmattan.
Anderson, J.R (1987). Methdologies for studying human knowledge, Behavioral and brain Sciences, 10, p 467-505.
Bandura,  A. (2003) Auto efficacité : le sentiment d’efficacité personnelle, trad. J Lecomte, De Boeck.
Bernatchez, J-C. (2011). Le travail face à la mondialisation : croyances, hypothèses et conséquences perçues. Revue internationale sur le travail et la société, 9(1), 41-56.
Blanchard, S. (2008). Introduction : sentiments d’efficacité personnelle et orientation scolaire et professionnelle, L’orientation scolaire et professionnelle, 37/1. http://osp.revues.org/index1582.html
Champy-Remoussenard P. (2012).  L’éducation à l’entreprenariat : enjeux, statut, perspectives. Spirale, 50, 39-51.
Charlot B. (1995). La planification de l’éducation en France : l’évolution des problématiques. Dans Charlot B. & Beillerot J (dir.), La construction des politiques d’éducation et de formation, Paris : Presses Universitaires de France.
Danvers F. (1988). Le conseil en orientation en France. Paris : Editions EAP.
Danvers, F. (2009) (2012) S’Orienter dans la vie. Tome 1 et Tome 2. Essai d’anthropologie de la formation. Dictionnaire de Sciences Humaines et Sociales, Villeneuve d’Ascq : Presses universitaires du Septentrion (Postface : Liette Goyer).
Danvers, F. (2009) Le conseil en orientation à l’université : un enjeu pour l’insertion professionnelle des étudiants. Perspective socio-historique. Dans : V. Bedin (dir.) L’évaluation à l’université. Évaluer ou conseiller ? (157-174). Rennes : Presses universitaires de Rennes.
Denhière, G. & Baudet, S.  (1994). Lecture, compréhension de textes et sciences cognitives. PUF : Le Psychologue.
Dorison C. (2010). Orienter selon les aptitudes. Enjeux institutionnels et pédagogiques (1936-1959). Dans D’Enfert Renaud et Kahn Pierre (éd.). En attendant la réforme. Disciplines scolaires et politiques éducatives sous la IVe République. Grenoble : PUG, 37-50.
Encourager l’entreprenariat en tant que moteur de la croissance dans une économie mondialisé. (2004) 2ème conférence de l’OCDE des ministres en charge des petites et moyennes entreprises (PME) Promouvoir l’entreprenariat et les PME innovantes dans une économie mondiale : vers une mondialisation plus responsable et mieux partagée. Istambul, Turquie, 3-5 juin 2004. OCDE.
Ferré, D. & Quiesse, J.-M. (2006). Avec les lycéennes et lycéens. Dans P. Gourié, M. Jageneau, A. Marxer, & L. Sciabbarrasi, Lycéens, prenez votre orientation en main – Des témoignages, des conseils et un guide pratique pour s’orienter en France et en Europe. L’Harmattan.
Ferré, D. (2005) Pour une approche orientante de l’école française, Paris, Qui plus est.
Gilles, D. (2002). Passeurs de futurs : Projet professionnel de l’étudiant : les nouvelles donnes. (C. Références, Éd.) ONISEP.
Le Moigne, J-L. (2003). Le constructivisme. Tome 3. Modéliser pour comprendre. Paris : l’Harmattan, collection Ingénium.
Martin, J. (2011) Le mouvement d’orientation professionnelle en France. Entre l’école et le marché du travail (1900-1940). Aux origines de la profession de conseiller d’orientation, sous la dir. de J.N. Luc, Paris IV Sorbonne
Moutouh, J. (2011) L’orientation des élèves de classe de seconde à l’aune de l’approche communicationnelle : le cas d’un établissement de l’académie de Montpellier. Thèse de doctorat de 3° cycle, Université Montpellier3.
Mucchielli, A. (2000). La nouvelle communication. Epistémologie des sciences de l’information-communication. Paris : Armand Colin, collection U.
Mure J-L (1996). La formation des enseignants du second degré à l’orientation. Faire face aux exigences d’une approche éducative. Spirale – Revue de Recherches en Éducation. 18. 177-194.
Paillé, P. & Mucchielli, A. (2003). L’analyse qualitative en sciences humaines et sociales. Paris : Armand Colin, collection U, 2ème éd. 2008.
Pelletier, D. (2004) L’approche orientante, la clef de la réussite scolaire, Septembre éditeur, Québec.
Perrenoud, P. (2011) Quand l’école prétend préparer à la vie…Développer des compétences ou enseigner d’autres savoirs ? Paris : ESF.
Quéré, L. (1997). La situation toujours négligée ? Réseaux, 15-85, 163-192.
Quiesse, J.M. & Ferré, D. & Rufino, A. (2007) L’approche orientante : une nécessité Tome 1 : Oser l’approche orientante, pourquoi ?-Tome 2 : Oser l’approche orientante, comment ? Paris : Qui plus est.
Rifkins, J. (2012). La troisième révolution industrielles, éditions Les Liens qui Libèrent.
Rouet,  F. & Tricot, A. (1995). Recherche d’information dans les systèmes hypertextes : des représentations de la tâche à un modèle de l’activité cognitive, Sciences et techniques Educatives, 2 (3), 307-331.
Rufino, A. & Tricot, A. (1999) Modalités et scénarii d’interaction dans les hypermédias  d’apprentissage  Revue Canadienne des Sciences de l’Education, numéro spécial « L’interactivité au service de l’apprentissage », Montréal, XXV, n° 1.
Rufino, A. (2000) Contribution à une stratégie de l’information éducative en orientation. Modélisation du processus d’auto information. Mémoire d’HDR, Université de Montpellier 1.
Stevanovic B. (2008). L’orientation scolaire. Le Télémaque. 34. 9-22.
Verdier E. (2010). L’orientation scolaire et professionnelle: entre assignation et idées floues, l’anarchie organisée. Formation Emploi, n°109, 113-126.
Zeltaoui, J. (1999) L’universitaire et ses métiers : Contribution à l’analyse des espaces de travail. Paris : L’Harmattan.
Publié dans Accompagner et préparer, Approche orientante, Ecole et entreprise, L'information sur les métiers | Marqué avec | Laisser un commentaire

Une expérience d’orientation dynamique – Capitaine d’avenir – Ludovic Pinard

 

Le projet « Capitaine d’Avenir » est un essaimage imprévu et positif de la mise en place de la « Découverte professionnelle 3 heures » (DP3) dans un collège des Pyrénées Orientales

 

Quand l’expérience de la DP3 apporte un « plus »

L’initiative émerge dans un collège de 600 élèves situé dans un village en périphérie de Perpignan. Les élèves qui le fréquentent n’ont pas de particularité très prononcée au regard des statistiques académiques. Dés 2005, une équipe pluridisciplinaire d’enseignant-e-s s’était constituée pour aider un certain nombre d’élèves à construire un projet d’orientation dans le cadre de la mise en place expérimentale de l’option découverte professionnelle 3 heures. Cette expérimentation avait bénéficié dès le départ de moyens spécifiques et d’une organisation adéquate. Dans ce cadre les élèves réfléchissent à leur projet d’orientation. Ils construisent leurs propres représentations des filières de formation et des métiers au fil de recherches d’informations et d’échanges avec des intervenant-e-s extérieur-e-s. Ils se déplacent en entreprise pour pratiquer des interviews de professionnels. Cette DP3 s’est enrichie par la suite d’un dispositif « DP3+ » s’adressant spécifiquement à des élèves présentant de plus grandes difficultés. Ce dispositif a permis d’accompagner des élèves dans une scolarité plus apaisée et de préparer pour la plupart, une orientation réfléchie et choisie. Fort de ce constat, l’équipe a pensé à réinvestir ses compétences pédagogiques en direction d’une autre population…

Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Approche orientante, Ecole et entreprise, En France et Europe, L'information sur les métiers | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Une expérience d’orientation dynamique – Capitaine d’avenir – Ludovic Pinard

TIC – Numérique pour l’éducation et l’orientation : ressources

Mis à jour le 22 01 2019

Consulter les archives
Consulter les ressources en ligne
Consulter les recommandations de lecture

Ces informations sont en libre accès. Beaucoup d’autres références sont à la disposition des adhérents sur la page qui suit. La révolution industrielle du 19ème siècle a profondément modifié, en deux siècles,  le paysage économique, l’organisation du travail, les représentations mentales des sociétés et marqué les habitudes et les politiques nationales. Or, « pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, l’homme a inventé une machine qui peut tout faire à la condition de lui dire comment, c’est l’ordinateur. » (BERNATCHEZ). Le travail change de nature mais celle des emplois aussi. Nous sommes entrés dans une troisième révolution industrielle, celle du numérique (RIFKIN)… Vous trouverez ci des ressources et des références pour vos analyses et vos recherches. Adhérer permet une consultation permanente et complète. C’est également un soutien à l’association. et à son action. Apprendre et s’orienter est membre de l’Association Internationale d’Orientation scolaire et professionnelle. Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Contextes économiques et sociaux, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rapport HCE – extraits

Décembre 2012

3.3. Renforcer l’éducation à l’orientation

Il s’agit d’aider les élèves et leurs familles à faire des choix éclairés, dans le but d’éviter que les stéréotypes et les préjugés de tous ordres ne les influencent trop au moment de leur prise de décision et provoquent notamment des phénomènes d’autocensure. L’« éducation à l’orientation » a été relancée avec le socle commun, qui prend en compte explicitement la découverte des métiers comme celle des parcours de formation.
Il s’agit tout autant d’aider la communauté éducative – professeurs, conseillers d’orientation-psychologues… – à exercer pleinement sa mission d’orientation par une formation adéquate. Les enseignants devraient en particulier être bien au courant des outils existants, notamment en ligne, et se préoccuper de les faire connaître aux élèves et à leurs familles. Concernant les conseillers d’orientation, il serait judicieux d’élaborer un référentiel de compétences, s’appuyant sur une vision claire des missions, et de diversifier les profils ; et, comme le Haut Conseil l’a souligné en 2008, la légitimité des collectivités territoriales en matière d’orientation paraît incontestable. Même à résultats scolaires comparables, l’orientation proposée varie en fonction de la profession des parents et de leurs diplômes et peut décourager les ambitions des élèves des milieux les moins favorisés, les moins diplômés, et aussi les moins informés. Par ailleurs, l’enseignement professionnel n’est pas considéré par beaucoup comme une véritable formation, mais comme une simple préparation au marché du travail, pour laquelle les disciplines d’enseignement général ne seraient pas nécessaires, alors qu’elles sont indispensables pour réussir dans cette voie et dans les formations ultérieures. La réalité de nombreux métiers est souvent mal connue de la communauté éducative et la voie professionnelle est pénalisée par des représentations souvent fausses ou dépassées, voire par des clichés sur les « métiers manuels », quand elle a vocation aujourd’hui à être aussi une école d’entrepreneurs.

Voir la totalité du rapport

Publié dans Accompagner et préparer, Ecole et emploi, L'information sur les métiers, Rapports officiels, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Laisser un commentaire

Nouvelles générations – Genre et identité

Mise à jour, 22 01 2019

Consulter les archives
Consulter les ressources en ligne
Consulter les recommandations de lecture

S’orienter est un acte essentiel de l’existence, « une valeur suprême » (Danvers). A travers des expériences et des choix, chacune, chacun construit ses apprentissages en même temps qu’il (elle) construit son parcours (Ferré). On s’adapte à la situation ou on adapte son environnement. Le principal c’est d’y exister. Dans ce processus d’approche, de parcours et de partage où l’on dessine son identité, bien gérer les informations qui permettent de rencontrer les environnements est essentiel. Les adhérents trouveront ici des liens vers des ressources utiles pour vos recherches sur la construction de l’identité mais aussi celle des genres. Adhérer permet une consultation permanente et complète. C’est également un soutien à l’association. et à son action. Apprendre et s’orienter est membre de l’Association Internationale d’Orientation scolaire et professionnelle.

 

Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Contextes économiques et sociaux, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire