Navigation


Mots-clefs

Connexion adhérent

Archives par mot-clé : Lire et écrire

L’impact d’Internet sur nos cerveaux

Le dernier ouvrage de Nicholas Carr,  « The shallows : what the Internet is doing to our brain » est un essais sur le virtuel mais il fait déjà couler beaucoup d’encre.  La presse et les internautes s’activent autour de ce sujet et il suffit d’aller sur le Monde  du 04 octobre ou sur le blog de Louis Naugès pour s’en faire une idée. Internet n’est pas sans répercussions sur la pédagogie. Dans ce nouveau contexte technologique, la tête bien faite n’est plus seulement un vaste palais de la mémoire, elle est plus que jamais, à travers une gestion informationnelle, un instrument d’analyse des environnements et, au fil de l’eau, de prise de décisions. Il est maintenant disponible en français sous le titre « Internet rend-il bête ? »


Continuer la lecture

Publié dans Accompagner et préparer, Contextes économiques et sociaux, L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Lire et écrire, supports indispensables à la projection et l’anticipation

Bernard Rey : développer la pensée scripturale

L’Association académique des conseillers d’orientation-psychologues de France tenait son assemblée générale académique annuelle à la Grande Motte le 06 mars. Elle avait invité Bernard REY, professeur à l’Université libre de Bruxelle et éminent chercheur en sciences de l’éducation, connu pour ses travaux sur les compétences mais aussi le relationnel à l’école. Face à des professionnels de l’orientation, il s’est interrogé sur le fait que, dans une école aux moyens unifiés, beaucoup d’enfants ne réussissent pas. Le savoir lire et écrire, au delà de son aspect utilitaire, véhicule toute une forme de pensée intériorisée, spécifique à l’école, que Bernard REY nomme la « pensée scripturale ». Elle permet la conceptualisation, l’anticipation rationnelle et la projection mais aussi les organisations personnelles et sociales. Du bon usage de l’agenda à la rédaction d’une liste de courses, il s’agit d’une tentative de maîtrise de sa propre existence. La pratique scripturale est un préalable à la science, au débat d’idées et à l’exercice de l’autorité. Or, pour Bernard Rey, il apparaît que l’école française ne parvient pas à faire acquérir cette forme de pensée et cette pratique à tous les élèves. Une partie d’entre eux n’accède donc pas à la pensée réflexive, au déroulement du schéma narratif porteur de cohérence et à la construction contextuelle qui permet de mieux appréhender le réel des environnements. Il a ensuite tracé des pistes pédagogiques qui, dans une société de l’oral et de l’image, pourraient faire entrer davantage d’enfants dans l’univers scriptural.

Jean-marie Quiesse

Rey, 2004, Discipline en classe et autorité de l’enseignant, Bruxelles, De Boeck

Publié dans L'information sur les métiers, Systèmes d'accompagnement et d'orientation | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire