Éditorial

Danielle Ferré

L’ orientation académique et professionnelle au Cameroun

La thèse de doctorat en sociologie (Université de Yaoundé, 2016) par Luc-Stéphane MASSONA (sous la Direction de Jean-Marie ZAMBO BELINGA) est un travail de recherche pertinent et d’actualité qui repose sur une solide connaissance du terrain et qui comble une absence de travaux scientifiques de qualité, en langue française, sur l’orientation en contexte africain et camerounais en particulier (327 p.).

L’auteur enseigne dans le département de Sociologie-anthropologie, ce qui donne à son travail une sensibilité particulière aux déterminants de l’orientation académique et professionnelle. Le champ des représentations sociales est très bien investiguée, de même que les perspectives carriérologiques. L’universitaire démontre la double face de l’orientation et ses limites. L’orientation renvoie à une logique d’acteurs, mais l’acteur social est-il rationnel ? En réalité, l’individu agit en fonction d’une rationalité limitée (biais cognitifs) et se contente d’agir de façon « raisonnable », tout en étant en quête de lui-même, tiraillé par des motivations multiples.

Sur le plan collectif, les représentations sociales sont essentielles pour comprendre les choix d’études et de professions. L’orientation universitaire au Cameroun est aussi affaire de liberté, de valeurs et d’intérêts particuliers. Face à cette complexité, le conseil en orientation est une tâche éducatrice essentielle à consolider. La mauvaise orientation à l’université, source de gâchis humain et économique, n’est pas une fatalité. Les choix fondamentaux sont idéologiques et politiques.

Les principaux acteurs cités appartiennent au versant sociologique des « sciences de l’orientation ».

Sur le plan de la professionnalité, le sociologue montre qu’après avoir été confronté à la « querelle des tests » (quelle est la nature de l’intelligence ? ) et à la tendance à la « quantophrénie » (obsession de la mesure), les conseillers d’orientation sont mal connus et trop souvent incompris dans leur activité. Le parallèle avec l’histoire de l’orientation en France au XX° siècle aurait pu être fait, car les similitudes sont troublantes.

Pas d’orientation sans ouverture au monde. L’intérêt de cette thèse est de prendre part à un débat argumenté sur les évolutions récentes du capitalisme qui met en concurrence les individus « comme s’il fallait gagner des parts de marché de la vie ».

Le doctorant s’inquiète de l’obéissance de l’individu et du contrôle social sur nos vies. Néanmoins, il élabore des recommandations et suggestions qui méritent toute notre attention.

Notre expertise a conclu à un avis très favorable pour une aide à la publication (CUIP, Paris).

Francis DANVERS, président

Juillet 2017

adhérer

Actualité

Connexion adhérent

A un enfant je lui donnerais des ailes mais je le laisserais voler tout seul

G.Garcia-Marquez

 

Adhérer permet d'accéder à la totalité des informations. 
C'est aussi un soutien pour l'association et son action

Consulter les archives des actualités
Consulter les ressources en ligne
Consulter les recommandations de lecture
Les offres d'emploi  avec "Option-Carrière

Mise à jour 06 07 2017

Articles

 

Actualités passées

« Je tracerai ma ligne et ce sera la vie » (Hokusaï)
chargement...